Comment imperméabiliser une toiture

A l’instar de la façade, du mur et de la terrasse, le toit de votre maison est exposé aux intempéries, ainsi qu’au développement de lichens et mousses. Au-delà du désagrément esthétique, vos tuiles deviennent au fil des ans poreuses et sensibles au gel. Dès lors elles s’effritent, se cassent et peuvent causer des fuites. Pour combattre l’humidité de la couverture et renforcer son isolation, l’imperméabilisation de toiture est nécessaire. Ce traitement de protection est indispensable pour assurer la pérennité de votre toit. Quels produits utiliser, comment appliquer un hydrofuge, quel est le prix d’un tel traitement. On vous dit tout !

Comment fonctionne un traitement hydrofuge pour toiture ?

L’hydrofuge toiture est un produit à base d’eau ou de solvant destiné à imperméabiliser les couvertures. Il protège le toit des intempéries, de l’humidité et des infiltrations en réduisant sa porosité.

Comment cela fonctionne ? : l’imperméabilisant pénètre dans les tuiles et forme une barrière de protection contre la pénétration des liquides. Sur un toit protégé, l’eau fait un effet perlant, glisse en emportant les saletés déposées. L’imperméabilisant s’utilise sur tous types de matériaux minéraux : terre cuite, ardoise, béton…

Quelle est la période idéale pour l’hydrofugation ?

La période la plus propice pour traiter des toitures est celle où il fait beau, avec des températures clémentes. Il faut donc privilégier le printemps ou l’automne pour réaliser des travaux d’imperméabilisation. Vérifiez la météo avant toute application, assurez-vous notamment qu’il n’y ait pas de risque de pluie dans les heures suivant le traitement. Cela aurait pour effet de diluer le produit hydrofuge en surface. Vous risqueriez donc de devoir recommencer complètement votre application.

Comment choisir son hydrofuge de toiture ?

Hydrofuge filmogène ou respirant ?

Sur le marché des produits d’hydrofugation, le choix est vaste. Phase aqueuse, phase solvant, finition incolore, aspect coloré… Deux grandes familles de produits se distinguent : l’hydrofuge filmogène et l’hydrofuge respirant.

  • L’hydrofuge filmogène :

Il forme un film en surface. La toiture est protégée par une pellicule qui empêche l’eau et l’air de passer. Les inconvénients de ce type de produit :

  • Un film qui donne un aspect plastique dénaturant le support.
  • Une tuile qui ne respire plus : l’humidité contenue dans les tuiles est bloquée et ne peut plus s’échapper. Le traitement filmogène peut alors cloquer ou s’écailler.

 

  • L’hydrofuge respirant :

Il pénètre dans la toiture sans former de film. Il offre une protection contre la pluie mais laisse respirer la toiture (l’humidité et l’air peuvent s’échapper). Un traitement hydrofuge respirant ne cloque pas et ne s’écaille pas et donne un effet perlant au support. Chez Guard Industrie, nous ne développons que des produits respirants pour un respect total du matériau. Découvrir notre sélection de produit hydrofuge.

D’autres types d’hydrofuges existent pour la façade ou le mur de la maison notamment ou encore la terrasse. Ces produits offrent généralement des propriétés antitaches et antigraffitis. Dans le cas d’un toit, un hydrofuge classique est suffisant.

 

Hydrofuge incolore ou coloré ?

Sur le marché des hydrofuges il existe des traitements incolores ou colorés. Si votre toiture est en bon état et que sa teinte n’est pas altérée, vous pouvez opter pour un hydrofuge classique. Son aspect incolore et mat fera la part belle à votre support. Dans le cas d’une toiture donc la teinte est un peu passée, orientez-vous vers un hydrofuge coloré qui offre un effet perlant tout en ravivant l’aspect de la toiture.

 

Prendre en compte son matériau

Veillez à choisir un produit d’hydrofugation compatible avec le matériau qui compose votre toit. Il existe des hydrofuges professionnels spécifiques pour les matériaux poreux (tuiles terre cuite, tuiles béton) et d’autres traitements dédiés aux matériaux plus fermés comme l’ardoise.

Pour connaitre le degré de porosité, réalisez simplement un test avec de l’eau. Mettez une goutte d’eau sur une tuile. Si l’eau pénètre en moins d’une minute, votre couverture est poreuse. Si la goutte met plus d’une minute à pénétrer, votre toiture est peu poreuse. Choisissez donc le produit en conséquence.

Nos conseils pour hydrofuger efficacement son toit

Inspection de la toiture

La première étape lorsque vous souhaitez hydrofuger consiste à vérifier la toiture. Inspectez le toit à la recherche de tuiles abîmées, d’infiltrations, de fissures… L’hydrofuge est un produit destiné à rendre les tuiles imperméables. Il ne permet pas de réparer les tuiles cassées et ne résout pas les gros problèmes d’étanchéité.  Avant tout traitement d’imperméabilisation il convient donc de :

  • Remplacer les tuiles cassées
  • Remettre en place les tuiles déplacées
  • Vérifier l’isolation
  • Rénover les joints abimés
  • Vérifier la bonne évacuation des eaux de pluie / nettoyer les gouttières

 

Nettoyage du toit

Avant toute application d’un imperméabilisant, il est indispensable de remettre à neuf la toiture de votre maison. Le nettoyage permet d’éliminer les mousses, lichens et traces noires de pollution. Nous avons mis au point des nettoyants professionnels permettant le décrassage et le démoussage des toits avant application d’un imperméabilisant. Nos produits nettoyants professionnels s’appliquent facilement au pulvérisateur.

 

  • Le démoussage : on racle les grosses végétations puis on pulvérise un traitement anti-mousse. Nous avons plusieurs antimousses professionnels : un nettoyant à action longue durée qui élimine les végétations au fil du temps, un anti-mousse express ou un nettoyant 2 en 1.
  • Le décrassage : on applique un nettoyant hyperactif, suivi d’un rinçage basse pression. Cette action permettra d’éliminer les taches et salissures noires et de redonner à votre toit son aspect neuf.

 

Application de l’hydrofuge

Pour imperméabiliser le toit, nous vous recommandons ImperGuard ST. Ce produit de protection professionnel incolore protège en profondeur les toitures absorbantes contre les infiltrations d’eau. ImperGuard ST limite le développement des mousses et des lichens et évite les dégradations dues au gel. ImperGuard ST peut aussi s’utiliser sur façade, mur ou sol.

Attention à ne pas confondre imperméabilisant et produit d’étanchéité. ImperGuard ST offre des fonctions imperméabilisantes c’est-à-dire que l’eau va ruisseler en surface. Il ne peut pas être utilisé si vos tuiles nécessitent une véritable isolation (étanchéité).

Nos conseils pour hydrofuger efficacement :

  • Effectuer un nettoyage préalable : le produit s’applique sur une surface propre et sèche
  • Imprégner les tuiles jusqu’à saturation en une couche ou en deux couches «mouillé sur mouillé» selon la porosité
  • Ne pas surcharger le support, éliminer tout excédent avant séchage
  • Séchage protégé : 24 heures
  • Efficacité maximale obtenue après 7 jours

 

Entretien du toit

Un toit imperméabilisé devient auto-nettoyant. L’eau glisse en surface et entraine les saletés au sol. Cependant pour faire durer le traitement, un entretien régulier est nécessaire. Eliminez les quelques mousses qui peuvent encore se déposer. Retirez les feuilles mortes qui s’accumulent dans les gouttières pour faciliter l’écoulement de l’eau. Un entretien régulier prolonge la longévité du toit et aide à maintenir son aspect neuf.

Quel matériel utiliser pour hydrofuger un toit ?

Le matériel nécessaire pour une hydrofugation de toiture est celui généralement utilisé par les couvreurs :

  • Une échelle de toit : il est indispensable de choisir une échelle de couvreur, spécialement conçue pour monter sur les toits
  • Un harnais de sécurité avec une ligne de vie pour se protéger en cas de chute au sol
  • Des chaussures antidérapantes pour ne pas glisser sur le toit ou l’échelle
  • Un pulvérisateur basse pression à bretelles

Si vous ne souhaitez pas monter sur le toit, vous pouvez opter pour un pulvérisateur longue portée permettent même d’appliquer depuis votre terrasse.

Quel est le prix d’un traitement hydrofuge toiture ?

Le prix d’un traitement hydrofuge dépend de plusieurs critères qui vont influer sur les devis.

 

Qui réalise les travaux ?

Si vous réalisez le traitement vous-même, vous ne paierez que le produit. Vous pouvez également faire appel à des professionnels de la toiture. Dans ce cas il faudra ajouter le prix de la main d’œuvre. Quelques conseils : faites réaliser plusieurs devis et achetez vous-même le produit de traitement Ainsi vous serez certain de la qualité du produit.

 

Quelle est la nature des travaux ?

Si votre toiture nécessite seulement un traitement imperméabilisant, vous pouvez opter pour l’hydrofuge incolore ImperGuard ST, disponible sur notre site internet à 55,44€ le bidon de 5L soit un prix de moins d’ 1,50 € du m².

Si vous devez au préalable rénover votre toiture, ajoutez au devis le prix d’un nettoyage ou d’un démoussage. Le nettoyage peut se faire à l’aide d’un décrassant à effet immédiat de type Wash’Guard Express (disponible sur boutique à 63€), d’un anti-mousse à effet longue durée de type Anti-M 24 (disponible sur la boutique à 20,16€) ou d‘un fongicide ultra concentré professionnel de type Anti Dépôt Vert 500 (disponible sur la boutique au prix de 71,22€)

 

Prenez en compte le rendement du traitement

Pour calculer le prix du traitement hydrofuge, ne prenez pas seulement en compte le prix du produit. En effet, il faut aussi regarder le rendement au litre du produit. Sur le marché des hydrofuges de toiture, certains rendements varient du simple au double pour une même contenance.

Vous souhaitez également réaliser une imperméabilisation de façade, traiter un sol, un mur en pierre, en bois, appliquer un hydrofuge terrasse… nous avons les conseils et produits qu’il vous faut sur notre site internet.

Nos
documentation

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse varius enim in eros elementum tristique. Duis cursus, mi quis viverra ornare, eros dolor interdum nulla, ut commodo diam libero vitae erat. Aenean faucibus nibh et justo cursus id rutrum lorem imperdiet. Nunc ut sem vitae risus tristique posuere.